18 GERMINAL – Jour de la Cigüe

Agenda républicain

Octidi, 18 GERMINAL

Jour de la Cigüe.

Octidi, 18, Cigüe. C’est un genre d’ombellifère, dont le caractère est d’avoir le fruit globuleux et crénelé. On en compte plusieurs espèces ; la principale, celle à qui on donne particulièrement le nom de Cigüe, est le Conium tacheté ; sa tige est marbrée de taches rougeâtres. Elle croît naturellement dans les lieux ombragés : c’est un poison violent : son nom nous rapèle toujours celui du sage Socrate condamné par les artistocrates et les prêtres Athéniens, et dont la mort a fourni au célèbre David le sujet d’un de ses plus beaux tableau. Cependant la Cigüe n’est pas aussi dangereuse dans nos climats que dans la Grèce ; et on est parvenu à la faire entrer en petite dose dans quelques médicamens internes. On la regardoit à Rome comme un remède contre la bile ; on en fait des emplâtres fondans et résolutifs très-efficaces. C’est improprement qu’on appelle cette plante Cigüe majeure, pour l’opposer à une autre nommée plus improprement encore petite Cigüe, puisqu’elle appartient à un autre genre. Cette dernière, l’œthuse, n’est pas moins essentielle à connoître, parce que c’est aussi un poison , et que la ressemblance de ses feuilles avec celles du persil a souvent produit des effets funestes. La collerete est bien différente de celle du persil, et la feuille écrasée sous le doigt, a une odeur vireuse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s