5 VENTOSE – Jour du BOUC

Agenda républicain

Quintidi 5 VENTOSE

Jour du BOUC.

Quintidi 5, BOUC. C’est le mâle de la chèvre. Le bouc est si vigoureux qu’un seul peut servir à cent – cinquante femelles, mais cette ardeur qui le consume ne dure que trois ou quatre ans ; ces animaux sont énervés et même vieux dès l’âge de 5 à 6 ans ; on les engraisse alors pour rendre leur chair plus succulente ; cependant quelque soin qu’on prenne elle est encore moins bonne que celle de la chèvre, quoique son odeur forte ne vienne pas de sa chair mais de sa peau, que les mégissiers, les chamoiseurs et les maroquiniers préparent pour différens usages. La graisse est regardée comme un bon émollient ; le suif s’employe à brûler. La puanteur et la brutalité du bouc l’ont rendu l’emblême de l’homme que ses vices ont exclu de la société ; tel étoit chez les juifs le bouc émissaire. Les Mythologues grecs ont la même idée que les Mythologues hébreux en représentant les satyres avec des pieds de bouc. C’est ainsi que nos prêtres ont figuré le monstre imaginaire qu’ils appellent le diable.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s