La république française peut-elle exister dans l’UE?

L’UE a mis en place des structures qui tendent à priver les français des principes fondateur de la République française: égalité devant la loi, égalité devant l’élection.

Ces principes sont plus important que tout. Je reprendrais donc la maxime : « que périsse l’union européenne pour un principe ».

Variation sur le thème des drapeaux français de Léon CognietLes Drapeaux (1830).

frexit - agenda républicain

 

La nouvelle Marianne

La petite fabrique édite chaque année un agenda républicain et un calendrier républicain.

Pour actualiser la couverture de l’agenda et renouveler la présentation du calendrier républicain, la petite fabrique a travaillé avec Stéphane Bidaut pour créer l’illustration ci-dessous.

Marianne 2018 - calendrier républicain

Les symboles de la république

L’idée était de revisiter la Marianne française en gardant des symboles forts de la république :

Le bonnet phrygien : est le symbole de l’affranchissement des esclaves, symbole de liberté donc pour la république qui libère les sujets de l’absolutisme du roi de France pour en faire des citoyens de la République.

La cocarde bleu blanc rouge : Symbôle de la soumission de Louis XVI et donc de la monarchie au peuple français, à la nation française.

La couronne de laurier : revisitée, symbolise la victoire de la république sur les ténèbres de l’ancien régime.

Les feuilles de chêne : revisitées qui représente la solidité, la longévité, la robustesse de la république Française.

La couronne d’olivier : revisitée également pour représenter la volonté de paix qui occupe l’esprit de la nation française.

Marianne pour guider le peuple

 

 

 

Jour du plomb

Nous sommes aujourd’hui le 16 janvier 2018 et c’est le jour du plomb, le 27 nivose 226 de la République.

Cela nous permet de revenir sur les considérations des scientifiques il y a plus de deux cent ans. Leur vision sur le plomb était celle-ci:

Les métaux se divisent en deux ordres. Les métaux imparfaits qui s’oxydent aisément par la calcination, et les métaux parfaits qui traités de même n’éprouvent pas d’altération.

Le plomb est un métal imparfait, c’est le moins élastique, le moins sonore et le moins ductile de tous. Il est peu tenace et très-pesant:rarement on le trouve natif, mais souvent minéralisé par le soufre, il s’appelle alors galène, ou oxydifie, et dans cet état il présente différentes variétés telles que le plomb blanc, rouge, vert, jaune, etc.

Après avoir loti, bocardé, grillé, et coulé le plomb, on le vitrifie dans un fourneau de coupelle pour en retirer l’argent qu’il contient, et qui y demeure ; l’oxyde est ensuite réduit, il revient à l’état métallique pour entrer dans le commerce.

Le plomb sert à beaucoup d’usages ; il s’allie avec plusieurs métaux ; on s’en sert pour sophistiquer l’étain. Les vases qu’on en fait sont dangereux, parce qu’ils s’altèrent par les acides ; ils communiquent à l’eau une qualité nuisible.On en fait des tuyaux, des balles de fusil. Le plomb passe aisément à l’état d’oxyde. Cette chaux prend différents noms : poussée au dernier degré de fusion, c’est la litarge, elle a une couleur d’or ou d’argent ; elle donne au vin un goût sucré, mais s’est un véritable poison. Si le feu a duré peu de temps, la chaux de plomb s’appelle massicot ; qui est plus ou moins jaune selon que le feu a été moins vif;s’il a été violent elle devient rouge, on la nomme minium ; les peintres l’emploient pour leur couleur rouge et les droguistes pour leurs emplâtres c’est la chaux de plomb, qui, mêlée au verre lui donne cette transparence qui le fait rechercher, il en augmente en même temps beaucoup la pesanteur ; on l’appelle flint glass.

Le plomb s’oxyde aussi par l’action des acides principalement de l’acide céteux du vinaigre. Cet oxyde est blanc et connu sous le nom de blanc de plomb ; il sert dans la peinture. En y ajoutant de la terre et broyant le tout avec soin, on fait la céruse qui s’emploie comme le blanc de plomb ; mais c’est d’une qualité inférieure. Le sel de saturne des pharmaciens est de même une combinaison de plomb et du vinaigre. Il fait la base de l’eau de goularc ou extrait de saturne employée pour les blessures.

Le plomb vitrifiant, et scoritant les autres métaux à l’exception de l’or et de l’argent est employer pour les coupeller, c’est-à-dire, les purifier. C’est cette propriété qui lui a fait donner le nom de Saturne parce que ce dieu dévorait ses enfants.

La république possède plusieurs mines de plomb, celle de Poullaouen, Pomps sont les principales.

Jour de l’Hoyau

Nous sommes aujourd’hui le 10 décembre 2017, c’est aussi le 20 frimaire 226 re la République. Jour le l’Hoyau.

On appelle aussi cet instrument Houe, il diffère de la pioche dont le fer est étroit et aigu, en ce que le sien est large plat et carré ; il est de même attaché à un manche court ; la pioche sert à entamer la terre sèche. Le hoyau à remuer la terre grasse et meuble ; son principal usage est pour le labour et le binage des vignes ; les jardiniers s’en servent aussi fréquemment.

Hoyau - houe

L’encyclopédie de Diderot nous donne :

HOYAU, s. m. (Jardinage) est une espèce de petite pioche dont se servent les vignerons & les terrassiers, différent du pic qui est pointu par le bout ; il est un peu large, & sert à donner à la terre & aux vignes les labours nécessaires. Voy. nos Pl. d’Agricul.

Jour de la Sabine

Aujourd’hui nous sommes le 19 Frimaire 226 du calendrier républicain, soit le 9 décembre 2017 dans le calendrier grégorien.

Jour de la Sabine.

sabine - jour de la sabine

Nonidi 19, Sabine. Joli arbrisseau du genre genévrier, il se distingue par ses feuilles opposées et un peu décurrentes sur les rameaux ; son odeur est forte et désagréable.

Cette plante est renommée comme un puissant emménagogue, elle provoque en effet l’avortement, et son usage intérieur est dangereux ; on prétend même qu’il suffit qu’une femme en porte dans sa chaussure pour avorter. Il est possible que dans certain cas, l’imagination ait agi assez fortement pour produire ces désordres et accréditer ce conte absurde.

Jour du Lierre

Nous sommes le 8 décembre 2017 et c’est aussi le jour du lierre, soit le 18 frimaire 226 de la république.

Les tiges de cet arbrisseau sont sarmenteuses et rampantes, elles s’attachent fortement aux arbres et aux vieilles murailles, les branches qui se rencontrent mutuellement, se greffent et adhèrent ensemble. Les feuilles sont vertes et coriaces, les fleurs blanches disposées en corymbe, sont remplacées par une baie à cinq semences.

Hedera helix - jour du lierre

SAE01_077-899, 05-11-2004, 11:26, 8C, 7972×9454 (1361+3), 117%, UMA, 1/80 s, R48.0, G2.9, B2.7

Le lierre s’attache aux arbres, il les serre, mais il n’en tire pas sa substance ; cependant il n’a pas toujours besoin d’appui, en Italie et dans nos départemens méridionaux, il se soutient par lui-même.

Le bois de la racine sert aux cordonniers, pour adoucir la lame de leur trancher.

Ses feuilles passent pour vulnéraires, le bois est un peu caustique, on en fait des boules que l’on met dans les cautères en appliquant dessus les feuilles de la plante. Il découle du tronc une résine d’un brun rougeâtre et d’une odeur assez agréable, appelée gomme de lierre. Les tourneurs forment avec ce tronc, des coupes qu’ils prétendent faussement, propres à laisser filtrer l’eau mêlée au vin, que, selon eux, elles retiennent.

Les Bacchants joignoient les feuilles de lierre au pampre de la vigne, parce qu’elles s’attachent et grimpent comme elles. Cet arbre étoit très-commun en Trhace, les prêtres en ont couronné Bacchus et ses suivants ; et comme il serre étroitement les corps auxquels il sapplique, cette étreinte a fourni aux écrivains et aux peintres, l’idée d’en faire l’emblême de l’amour et de l’amitié.

On appelle vulgairement cette plante, lierre en arbre, pour la distinguer du glécôme hédéracé qu’on nomme très-improprement lierre terrestree, à cause de la forme de ses feuilles. Cette plante appartient non seulement à un autre genre, mais à une classe différente, c’est une labiée.

Jour du Cyprès

Aujourd’hui, nous sommes le 7 décembre 2017 . dans le calendrier républicain ou révolutionnaire nous sommes également le Septidi 17 Frimaire 226. Le jour du cyprès.

Septidi 17, Cyprès. Arbre dont on compte plusieurs espèces. Ses feuilles sont toujours vertes, articulées, et d’une odeur assez agréable. Quoi qu’on distingue cet arbre en cyprès mâle et cyprès femelle, cette fausse distinction ne peut désigner que deux variétés d’une manière tout-à-fait inexacte. Le cyprès est monoïque, c’est-à-dire, que quoique les organes de la fructification ne foient pas dans le même fleur, elles n’habitent pas sur des individus différens comme dans les plantes dioïques ; mais elles existent sur le même arbre, seulement sur des rameaux séparés. Les fleurs mâles sont des chatons ovales ; la poussière qui s’élève de leurs étamines dans certains jours du printems, est si abondante, qu’on croit voir de la fumée. Cette poussière féconde les fleurs femelles qui sortent d’un cône écailleux ; à ces fleurs femelles succèdent des fruits ronds et raboteux appelés galbules, ou noix de cyprès. Ces fruits en se séchant se fendent, et laissent échapper des semences applaties que les fourmis aiment beaucoup.

Une des variétés de ce cyprès qu’on nomme cyprès pyramidal, et improprement le cyprès mâle, se garnit de branches depuis le pied. Ces arbres sont agréables dans les bosquets et sur les terrasses ; ils forment de jolis points de vue ; on en fait un grand usage dans les jardins à l’anglaise.

Le tronc du cyprès peut devenir très-gros, le bois est dur et d’un jaune pâle et rougeâtre, parsemé de veines plus foncées ; il se corrompt difficilement ; les portes des anciens temples en étaient construites ; c’est avec ce bois que l’on fait les caisses dans lesquelles on renferme les momies d’Egypte ; il peut être substitué au cèdre, et il résiste mieux à l’air que le chêne.

jour du cyprès.jpg

Le cyprès fournit de la résine par incision dans les pays chauds, mais point dans les autres. On voit seulement transpirer de l’écorce une substance blanche qui ressemble à de la gomme Adragant ; les abeilles la cherchent avec soin, elle leur sert à la composition de leur propolis.

Les fruits du cyprès sont astringens, et on les regarde comme débrifuges.

Les mythologues ont dit que le cyprès étoit la nymphe Cyparisse méthamorphosée en arbre. Comme cet arbre est toujours vert, et que par sa forme pyramidale il est très-propre à former des décorations, quand on le plante dans un arrangement symétrique. Les anciens en ont entouré les tombeaux ; de là les poëtes en ont fait le symbole de la mort, et l’ont consacré à Pluton.

On a donné le nom spécifique de cyparisse aux plantes dont les feuilles affectent une position pyramidale comme celle du cyprès. C’est ainsi que Linnéus a nommé une espèce du genre Euphorbe : Euphorbe cyparisse.