Archives du mot-clé jour du sapin

Jour du sapin

Jour du Sapin.

Lundi 4 novembre 2017, c’est le jour du sapin. Nous sommes le 14 frimaire de l’an 226 de la République, et c’est le jour du sapin.

Cet arbre est de la famille des conifères et du genre pin. Ce genre se distingue par la disposition des feuilles et par la direction des cônes qui regardent le ciel ou la terre. La pointe des cônes du sapin est ainsi dirigée.

Cet arbre forme des forêts dans les pays de montagne ; il aime l’ombre, et le soleil nuit à sa croissance ; il s’élève à une grande hauteur. Par son volume et son utilité, il peut être mis au premier rang des arbres forestiers.

Le sapin aime les pays froids et languit dans les pays chauds ; il entre dans la fabrique des plus grands vaisseaux ; à vingt ans il peut servir pour faire des chevrons ; à trente d’excellentes poutres ; on en fait de très-bonnes planches qui sont transparentes quand elles n’ont qu’une ligne d’épaisseur ; le bois est bon à brûler ; mais il répand une odeur forte ; la résine qu’il contient rend les jeunes branches fendues propres à servir de flambeaux ; on les appelle dans les départements méridionaux Tedes du mot latin Taeda. Il fait de bon charbon.

jour du sapin.jpg

Un de ses plus importans produits est sa résine.

On la tire par des incisions faites à l’écorce de l’arbre, on la fond à un feu doux, on l’exprime dans des sacs de toile et on la reçoit dans des barils. On l’appelle dans cet état poix de Bourgogne, avec du noir de fumée, elle donne la poix noire. Elle sert aux cordonniers pour poisser leur fil, on la fond pour boucher des bouteilles, on la nomme vulgairement poix-résine.

Cette matière fondue avec du vinaigre devient sèche et brune, et forme la colophane dont on se sert pour dégraisser l’archet des instrumens à cordes.

En la brûlant et en condensant la fumée, on obtient cette suie fine employée dans la peinture sous le nom de noir de fumée.