Archives du mot-clé 27 nivose

Jour du plomb

Nous sommes aujourd’hui le 16 janvier 2018 et c’est le jour du plomb, le 27 nivose 226 de la République.

Cela nous permet de revenir sur les considérations des scientifiques il y a plus de deux cent ans. Leur vision sur le plomb était celle-ci:

Les métaux se divisent en deux ordres. Les métaux imparfaits qui s’oxydent aisément par la calcination, et les métaux parfaits qui traités de même n’éprouvent pas d’altération.

Le plomb est un métal imparfait, c’est le moins élastique, le moins sonore et le moins ductile de tous. Il est peu tenace et très-pesant:rarement on le trouve natif, mais souvent minéralisé par le soufre, il s’appelle alors galène, ou oxydifie, et dans cet état il présente différentes variétés telles que le plomb blanc, rouge, vert, jaune, etc.

Après avoir loti, bocardé, grillé, et coulé le plomb, on le vitrifie dans un fourneau de coupelle pour en retirer l’argent qu’il contient, et qui y demeure ; l’oxyde est ensuite réduit, il revient à l’état métallique pour entrer dans le commerce.

Le plomb sert à beaucoup d’usages ; il s’allie avec plusieurs métaux ; on s’en sert pour sophistiquer l’étain. Les vases qu’on en fait sont dangereux, parce qu’ils s’altèrent par les acides ; ils communiquent à l’eau une qualité nuisible.On en fait des tuyaux, des balles de fusil. Le plomb passe aisément à l’état d’oxyde. Cette chaux prend différents noms : poussée au dernier degré de fusion, c’est la litarge, elle a une couleur d’or ou d’argent ; elle donne au vin un goût sucré, mais s’est un véritable poison. Si le feu a duré peu de temps, la chaux de plomb s’appelle massicot ; qui est plus ou moins jaune selon que le feu a été moins vif;s’il a été violent elle devient rouge, on la nomme minium ; les peintres l’emploient pour leur couleur rouge et les droguistes pour leurs emplâtres c’est la chaux de plomb, qui, mêlée au verre lui donne cette transparence qui le fait rechercher, il en augmente en même temps beaucoup la pesanteur ; on l’appelle flint glass.

Le plomb s’oxyde aussi par l’action des acides principalement de l’acide céteux du vinaigre. Cet oxyde est blanc et connu sous le nom de blanc de plomb ; il sert dans la peinture. En y ajoutant de la terre et broyant le tout avec soin, on fait la céruse qui s’emploie comme le blanc de plomb ; mais c’est d’une qualité inférieure. Le sel de saturne des pharmaciens est de même une combinaison de plomb et du vinaigre. Il fait la base de l’eau de goularc ou extrait de saturne employée pour les blessures.

Le plomb vitrifiant, et scoritant les autres métaux à l’exception de l’or et de l’argent est employer pour les coupeller, c’est-à-dire, les purifier. C’est cette propriété qui lui a fait donner le nom de Saturne parce que ce dieu dévorait ses enfants.

La république possède plusieurs mines de plomb, celle de Poullaouen, Pomps sont les principales.