10 Nivôse – Jour du FLEAU

Agenda républicain

Decadi 10 Nivôse

Jour du FLEAU.

Decadi 10, FLEAU. Quand les gerbes ont été mises en meules, ou renfermées dans les granges, il faut les battre pour séparer le grain de la paille. Cette opération s’appelle battre en grange, et l’instrument dont le batteur se sert, se nomme fléau. C’est un fort bâton long d’environ deux pieds, arraché par une courroie à un long manche. Les batteurs le laissent tomber sur les épis, l’un après l’autre, en suivant une sorte de mouvement et de cadence, et ils multiplient la force du fléau par la rapidité avec laquelle ils s’en servent. Quand la paille, étendue sur une aire bien dressée, a été battue d’un côté, on la retourne, pour lui faire subir la même opération, et quand l’aire est chargée de trop de grains, on met le grain en tas.

Les anciens ne connoissoient pas le fléau, cet instrument si simple et si utile. Ils séparoient le grain des épis en les rangeant circulairement et en faisant passer dessus des bœufs et même les roues des chars qui, par leur poids, le forçoient à sortir des bâles qui l’enveloppent et le retiennent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s