26 Frimaire – Jour du Pignon

Agenda républicain

Sextidi 26 Frimaire

Jour du Pignon.

Sextidi 26 Pignon. Semence du pin cultivé. Nous avons déjà vu plusieurs espèces de ce genre de la famille des conifères, l’épicia, le sapin, le cedre ; tous ces arbres ont des feuilles dures et étroites, les fleurs sont dioïques ; les cônes qui se trouvent sur les individus femelles sont formés d’écaille ligneuses et serrées, se recouvrant en toît ; les fruits sont chargés d’une aîle obtuse et tronquée, et renferment une amande.

Les principales espèces de ce genre nombreux dont il n’a pas encore été question : sont le pin sauvage qui croît sous toutes les zones. Les montagnards mettent ses jeunes pousses dans l’eau de vie ; l’écorce intérieure sert à nourrir les cochons, et quelquefois les hommes ; les rameaux toujours tournés vers le Nord, sont une espèce de boussole pour diriger le voyageur égaré dans les forêts.

Le pin cultivé ; il croît abondamment dans les montagnes du département du Vaucluse ; il a le tronc droit et très-rameux ; ses cônes improprement appelés pommes de pin sont gros, arrondis et rougeâtres ; ce sont ces cônes qui surmontent le thyrse des bacchantes ; les fruits qui les composent renferment une amande blanche et douce appelée pignon ; on en retire cette amande en faisant fendre le cône par l’action du feu ; le pignon se mange en dragée, crud et en émulsion ; il convient beaucoup aux Phtysiques, et en général aux personnes épuisées.

Le pin sauvage et une autre espèce appelée pin mantin ; ils donnent aussi des pignons, mais ils sont moins gros que ceux-ci. Les pins mâles donnent une quantité prodigieuse de poussière séminale ; vers la fin de Germinal cette poussière emportée par les vents va féconder les individus femelles ; les campagnes, même assez éloignées des montagnes, en sont souvent couvertes, ce qui fait croire aux hommes superstitieux que le ciel est irrité et qu’il pleut du soufre parce que cette poussière ressemble au soufre végétal ; les doigts imprégnés de cette poussière se plongent dans l’eau sans en être baignés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s