7 Brumaire – Jour de la Figue

Agenda républicain

Septidi 7 Brumaire

Jour de la Figue.

Septidi 7, Figue. C’est le fruit du Figuier, arbre commun dans nos départemens méridionaux et qu’on cultive d’ailleurs dans des vergers appelés figueries. Il offre dans sa fructification un phénomène particulier ; ses fleurs sont cachées dans le fruit même; pour les féconder il faut avoir recours à un moyen singulier appelé caprification. Quelques larves d’insectes nommés cynips y font leur demeure, s’y nourrissent et y subissent différentes métamorphoses ; quand l’insecte est parfait, les paysans portent les figues sauvages qui les contiennent sur les figuiers cultivés ; l’insecte sort tout couvert de la poussière des étamines de la plante, il pénètre ensuite dans la figue qui lui est offerte et porte sur ses pistils le germe de la fécondation ; ces fruits grossissent beaucoup et sont les seuls qui ont des graines.

Les figues sont très recherchées à cause de la douceur de leur goût. Les Grecs les aimoient beaucoup : c’est pour posséder ce fruit délicieux que le tyran Xercès dépeupla l’Asie et voulut asservir la Grece. Il étoit défendu de l’exporter du territoire de la république ; ceux qui dénoncent cette exportation étoient appelées sycophantes. Ce fut en montrant aux Romains une figue fraîche apportée de Carthage en trois jours, que Caron l’ancien leur fit sentir la nécessité de détruire une rivale si puissante et si voisine.

Les figues sont la principale nourriture des habitans de l’Archipel ; c’étoit autrefois celles des sophistes. Les habitans des pays méridionaux savent les sècher : elles font partie de ces fruits secs emmêlés appelées ruendians. Le bois du figuier ne sert qu’aux armuriers parce qu’il s’imbibe très-bien de poudre d’émeril qui leur sert à polir leurs ouvrages. Ce bois a un suc laiteux très caustique, Il est au nombre des encres dites sympatiques, qui paroissent au feu ; il y a plusieurs espèces et variétés du figuiers.

L’arbre qu’on appelle, par superstition, figuier d’Adam, parce qu’on suppose qu’il a servi à couvrir la nudité du premier homme est le Bananier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s