10 Messidor – Jour de la FAUCILLE

Agenda républicain

Decadi, 10 Messidor

Jour de la FAUCILLE.

Decadi, 10, FAUCILLE.C’est avec cet instrument dentelé, dont la forme est celle d’un petit croissant, que le moissonneur coupe, ou, plutôt, scie le bled et le dépose sur un rang par tas ou javelles, pour le laisser sécher. Les lieurs viennent après l’enlever et en former des gerbes, avec les liens de longue paille de seigle ; ces gerbes sont ensuite rangées par dixeaux. On appelle ainsi ces tas, de quelque nombre de gerbes qu’ils soient composés, parce que ce nombre étoit réglé sur la dîme, dans le temps où les prêtres français avoient le droit de recueillir sans avoir semé. Quelques citoyens, principalement les femmes et les jeunes enfans, vont glaner, c’est-à-dire ramasser les épis abandonnés. La Faucille est le symbole de la moisson, les peintres la mettent toujours dans la main de Cérès, qu’ils représentent couronnée d’épis.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s