29 Floréal – Jour du Senevé

Agenda républicain

Nonidi 29 Floréal

Jour du Senevé.

Nonidi 29, Senevé. C’est le sinapi noir ; cette crucifère à fleurs jaûnes, et dont les siliques sont velues, croit naturellement dans les lieux incultes ; c’est avec sa sémence que l’on prépare la moutarde dont on relève le goût de viandes fades ou trop grasses. Pour cette fabrication on mêle la graine de sénévé avec du moût à demi épaissi, ou avec un peu de farine et de vinaigre, et on en forme, au moyen d’une meule, une pâte liquide, âcre et piquante. Le plus grand commerce s’en fait dans les communes de Dijon et d’Angers. Les moutardes composées se font par l’addition d’autres ingrédiens.

Le sinapi blanc diffère du noir, en ce que ses siliques sont lisses au lieu d’être velues. Ses graines, ainsi que celle des Thlaspi, et de quelques autres crucifères, peuvent aussi servir à faire de la moutarde. Le sinapi blanc est celui dont on se sert à Paris, et voilà pourquoi la moutarde de cette commune est inférieure aux autres.

La moutarde fait des emplatres caustiques ; on s’en sert avec succès pour faire descendre aux pids la goute remontée. La graine de moutarde est, comme nous l’avons vu, l’ingrédient employé pour la fabrication du chagrin et du maroquin ; on en tire par expression une huile grasse qui sert à brûler.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s