25 Nivôse – Jour du CHAT

Agenda républicain

Quintidi 25 Nivôse

Jour du CHAT.

Quintidi 25, CHAT. Ce mammifère se distingue par la pointe aigue des dents antérieures ; les papilles pointues qui hérissent la langue, et les ongles retractiles dont ses doigts sont armés. Il constitue un genre très-nombreux, le lion qui se distingue par la houppe de sa queue ; le tigre, le léopard, la pantère, l’once, l’ocelot, caractérisés par les taches, rondes, longues et ocellées. Le serval et le lynx dont les oreilles sont surmontées de pinceaux, enfin le chat domestique dont ce jour porte le nom.

Cet animal est sauvage dans les contrées boréales de l’Europe, parmi nous il est asservi ; mais pas tout-à-fait réduit à l’état domestique ; il est d’une forme agréable, adroit, léger, voluptueux, et si propre qu’il ensevelit ses excrémens. Son amour s’annonce par des cris qui semblent plutôt exprimer la fureur que le désir. La chatte porte cinquante-six jours, quatre à six petits qui naissent avec du poil, et qu’elle cache parce que souvent le mâle les dévore. Les petits chats sont gais, vifs et amusans. Devenu adulte le chat chasse les oiseaux, les souris, les serpens. Sa vue, foible pendant le jour, est perçante pendant la nuit. Il retire ses ongles quand il marche ou qu’il caresse, ce qui s’appelle faire patte de velours, et les allonge pour saisir et déchirer sa proie, voleur adroit et hardi. Il la guête souvent long-tems avec une extrême patience avant de s’en saisir. Il aime la chair, le poisson, mais peu les végétaux. L’odeur du marum de la cataire et de la valériane fait ses délices. Cet animal à l’ouïe très-délicat ; il vit neuf à dix ans ; sa fureur est quelquefois à craindre, on en a vu étrangler leur maître endormi.

Le chat ne marche pas facilement, mais il grimpe avec adresse, aime à courir sur les toits, et saute lestement ; il tombe de très-haut sans se blesser ; son cris s’appelle miaulement ; il est tourmenté par les puces, mais il n’a pas de poux.

Le chat nous délivre des rats et des souris ; sa chair ne se mange ainsi que celle du chien que dans les grandes disettes ; cependant on l’aime dans quelques pays. Sa peau est employée par les foureurs. Son poil frotté à rebours est électrique, il est moins susceptible de la feutrisation que celui du lièvre et du lapin ; mais mêlé avec de la laine on le file et on en tricotte des bas et des gants ; son urine est corrosive.

Il y a plusieurs sortes du chats domestiques, les principales sont le chat chartreux qui est bleu, et le chat d’angora absolument blanc.

Les Egyptiens honoroient le dieu chat.

Il y a une foule d’animaux auxquels on donne improprement le nom de chat.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s