11 PLUVIOSE – Jour de l’ Hellebore

Agenda républicain

Primidi 11 PLUVIOSE

Jour de l’ Hellebore.

Primidi 11, Hellebore. C’est une plante du genre vérâtre : on en distingue deux espèces : l’Hellébore blanc ; ses fleurs sont d’un blanc verdâtre ; il est commun dans les paturages des pays chauds; l’autre appelé Hellebore noir a la fleur d’un rouge noirâtre ; on le trouve dans le département de la Meurthe.

Ces deux plantes se cultivent quelquefois dans les jardins, à cause de la beauté de leur fleur, l’Hellébore, noir est celui dont on fait usage en médecine : c’est un purgatif excellent et un grand sternutatoire ; c’est cette propriété de dégager le cerveau, en faisant éternuer, qui le faisoit administrer par les anciens médecins pour guérir la folie. L’hellébore est aujourd’hui abandonné à la médecine vétérinaire pour le traitement du farcin.

10 PLUVIOSE – Jour de la COIGNEE

Agenda républicain

Decadi 10 PLUVIOSE

Jour de la COIGNEE.

Decadi 10, COIGNEE. Instrument de fer un peu plus large, à son extrémité qu’à son origine. Cette extrémité est tranchante, elle tient à un fort bâton d’environ deux pieds.

La coignée est l’instrument du bucheron ; elle lui sert à abattre et à fendre les arbres qui se coupent ordinairement à cette époque.

9 PLUVIOSE – Jour du Peuplier

Agenda républicain

Nonidi 9 PLUVIOSE

Jour du Peuplier.

Nonidi 9, Peuplier. C’est un arbre fort haut, dioique, dont les fleurs mâles ou femelles, naissent sur des châtons allongés et cylindriques. Il y en a plusieurs espèces.

Le peuplier blanc, ainsi nommé de ses feuilles velues et blanches en dessous, il croît aisément par-tout. Le peuplier noir, ses feuilles triangulaires sont d’un vert plus foncé. Ces deux espèces embellissent les allées, les jardins, les chemins et les promenades, elles se plaisent dans les îles et les terreins un peu humides ; mais elles viennent aussi fort bien dans les terreins secs ; leurs feuillent font un bon fourrage pour les chevaux, les bœufs et les moutons. Les boutons du peuplier noir ont une odeur assez agréable ; ils entrent dans la composition de l’onguent populeum ; on en retire aussi une espèce de cire. Le duvet de semences de ces deux peupliers a été employé utilement pour faire du papier.

Le peuplier d’Italie est une variété du peuplier noir. On le tire de la Lombardie ; ses branches s’élèvent en pyramide ; il est très-répandu à présent dans les campagnes et dans les jardins.

On cultive encore une autre espèce de peuplier appelé le peuplier tremble, le tremble. Son écorce chasse les sauterelles ; elle fait la principale nourriture des Castors. Le bois est blanc et sert au tourneur et au menuisier. On le brûle ; mais il ne donne pas une grande chaleur.

Tout le monde connoît la fable des sœurs de Phaéton, qui, après avoir pleuré amérement la mort de leur frère, furent enfin changées en peupliers.

8 PLUVIOSE – Jour du Mezeréon

Agenda républicain

Octidi 8 PLUVIOSE

Jour du Mezeréon.

Octidi 8, Mezeréon. Espèce de daphné ; le daphné mezereon ; ce joli arbrisseau se trouve dans plusieurs parties de la France.

Les baies de cette plante sont très âcres ; c’est un purgatif excellent; elles empoisonnent le loup et le renard ; les perdrix et les oiseaux en sont au contraire friands ; ses jolies fleurs annoncent le retour du printems, ce qui la fait appeler bois gentil.

Son écorce est connue en pharmacie sous le nom de garou ; elle est cautérisante et on l’employe à cet usage ; les teinturiers joignent quelquefois les racines de cette plante, à la guede ou à l’indigo pour colorer en jaune.

18 Frimaire – Jour du Lierre

Agenda républicain

Octidi 18 Frimaire

Jour du Lierre.

Octidi 18, Lierre. Les tiges de cet arbrisseau sont sarmenteuses et rampantes, elles s’attachent fortement aux arbres et aux vieilles murailles, les branches qui se rencontrent mutuellement, se greffent et adhèrent ensemble. Les feuilles sont vertes et coriaces, les fleurs blanches disposées en corymbe, sont remplacées par une baie à cinq semences.

Le lierre s’attache aux arbres, il les serre, mais il n’en tire pas sa substance ; cependant il n’a pas toujours besoin d’appui, en Italie et dans nos départemens méridionaux, il se soutient par lui-même.

Le bois de la racine sert aux cordonniers, pour adoucir la lame de leur trancher.

Ses feuilles passent pour vulnéraires, le bois est un peu caustique, on en fait des boules que l’on met dans les cautères en appliquant dessus les feuilles de la plante. Il découle du tronc une résine d’un brun rougeâtre et d’une odeur assez agréable, appelée gomme de lierre. Les tourneurs forment avec ce tronc, des coupes qu’ils prétendent faussement, propres à laisser filtrer l’eau mêlée au vin, que, selon eux, elles retiennent.

Les Bacchants joignoient les feuilles de lierre au pampre de la vigne, parce qu’elles s’attachent et grimpent comme elles. Cet arbre étoit très-commun en Trhace, les prêtres en ont couronné Bacchus et ses suivants ; et comme il serre étroitement les corps auxquels il sapplique, cette étreinte a fourni aux écrivains et aux peintres, l’idée d’en faire l’emblême de l’amour et de l’amitié.

On appelle vulgairement cette plante, lierre en arbre, pour la distinguer du glécôme hédéracé qu’on nomme très-improprement lierre terrestree, à cause de la forme de ses feuilles. Cette plante appartient non seulement à un autre genre, mais à une classe différente, c’est une labiée.

7 PLUVIOSE – Jour de l’ Amadouvier

Agenda républicain

Septidi 7 PLUVIOSE

Jour de l’ Amadouvier.

Septidi 7 Amadouvier. Ce nom convient bien mieux au bolet igniaire qu’il désigne, que celui d’Agaric qu’on lui donne vulgairement, puisqu’il appartient au genre bolet et non au genre Agaric : voyez champignon. L’amadouvier se trouve principalement sur le chène ; c’est pour cela qu’on l’appelle agaric de chêne ; on le trouve aussi sur le bouleau, le hêtre, l’orme, le charme, le frêne et le noyer. Celui du chêne a plus d’astriction et doit être préféré ; voyez chêne.